20. août, 2016

La puissance inconnue

LA PUISSANCE INCONNUE

On ne sait jamais vraiment combien de souffrances nous sommes capables de supporter.
Jamais avant.


Avant, on se croit fragile, incapable de voir le feu en face, d'affronter l'épreuve qui glace.
On se pense démunit de toute force si l'horreur survenait.
Si la mort se mettait à frapper, comme une démente, à n"importe quelle heure.

Avant d'être soudain happé par l'immonde possible qu'une vie peut réserver, on croit vraiment que nous serions à jamais incapable de nous en relever.

Pourtant…
En nous, quelqu'un veille.
En nous, dans une part secrète de notre esprit, de notre âme, de notre corps lui-même, une immense force est là, pour nous, pour nous accompagner dans cette épreuve qui pourrait arriver.

Il faut juste accepter d'être plus fort, courageux et vainqueur qu'on ne l'avait jamais pensé.
Il faut juste comprendre que sans épreuve on ne se connait jamais assez.
Il faut juste apprendre à se laisser aider par une force inconnue de nous jusqu'alors, et qui pourtant ne nous avait jamais quitté.

Il y a en chaque être, de toute éternité, la force de vie, l'énergie absolue pour traverser tous les enfers, pour supporter toutes les douleurs, les pertes et les horreurs qu'une destinée peut parfois imposer.

On peut douter de tout, mais pas de ça.
Pas de cette puissance à renaître de tous les malheurs indicibles, Car cette puissance ne vient pas de nous.
Ce n'est qu'une fine lumière déposée sur nos fronts quand on prend son premier souffle, mais qui deviendra flamboiement de force, le jour où nous serons à bout de vivre, à bout d'espoir.

À la fine pointe de cette lumière sans ombre, il y a un dieu, un ange, un partenaire qui n'est là que pour ça, pour nous aider à traverser les épreuves inhumaines jusqu'à apprendre que leur vrai nom n'est pas "épreuve", mais "expérience".

Il suffit de dire oui.
Oui à l'épreuve, oui à la peur.
Et se laisser enfin porter par plus grand que soi, se laisser enfin aider par plus aimant que soi.

Car la source de cette énergie de vie se trouve dans l'amour que l'on est encore capable de donner, même quand on pense avoir été dévasté.

On ne sait jamais vraiment combien de souffrances nous sommes capables de supporter, que lorsqu'on a pris la main tendue de l'Invisible et qu'on a traversé, au moins une fois, un brasier de douleur, sans perdre son pouvoir d'aimer.

© Marie de Solemne